Présentation du Cercle de Généalogie
Lessines Terre de Débat



Accueil
Présentation
Localisation
Généralités
Documentation
Recherches
Membres
Lessines et les villages
Réunions
Liens
Contacts
Utilitaires

LESSINES, centre de la Terre des Débats - Historique

Durant le Moyen Âge et le Saint Empire, la Terre des Débats était un territoire qui s'étendait sur les seigneuries de Lessines et de Flobecq (qui comprenaient la ville de Lessines ainsi que les villages de Bois-de-Lessines, Ellezelles, Flobecq, Ogy, Papignies et Wodecq).
Cette région fut l'objet de luttes incessantes entre les comtes de Hainaut et de Flandre durant une période s'étalant du XIIIe au XVIIIe siècle.
En effet, ces seigneuries étaient à l'époque un point stratégique important de par la présence de fortifications situées à proximité à la fois de la Flandre et du Hainaut.

Les litiges font suite à la mort de Marguerite de Constantinople, comtesse de Hainaut et de Flandre, le 10 février 1280.
A sa mort, ses possessions furent réparties entre son petit-fils Jean d'Avesnes, qui hérita du comté de Hainaut et son fils Gui de Dampierre qui obtint le comté de Flandre.
A cette époque, le seigneur des terres de Lessines-Flobecq était Jean d'Audenarde.
Dès juin 1280 Jean d'Audenarde se déclare relever du comte de Hainaut. Cependant l'année suivante il déclare également tenir Flobecq et Lessines (ainsi que d’autres localités) du comté de Flandre.
Le 1er septembre 1282, il fait alliance avec Jean d'Avesnes à qui il donnera finalement comme garantie, en 1285, tous les biens qu'il possède dans le Hainaut.
Malgré ce traité, il affirme également, par un acte de 1283, que Lessines devait fidélité au comte de Flandre.
La versatilité de celui-ci vis-à-vis des deux comtés fut désastreuse pour la ville de Lessines et ses environs.

En 1302, Lessines reconnait le comte de Hainaut, Jean d'Avesnes, comme souverain légitime reniant donc son serment de fidélité au comte de Flandre.
La ville sera alors assiégée durant l'année 1303 ; siège qui se finira par une victoire flamande. Lessines sera pillée et incendiée.

En 1304, Jean d'Avesnes meurt et son fils, Guillaume I lui succède au comté de Hainaut. Un an plus tard, Robert de Béthune devient comte de Flandre après la mort de son père Gui de Dampierre. La guerre continua entre les deux comtés avec pour enjeu les terres de Lessines-Flobecq.

En 1324, un traité laisse au Hainaut les terres de Lessines-Flobecq et en 1335, Guillaume de Mortagne vend ces seigneuries à Guillaume Ier.

Mais malgré de nombreux traités (1333, 1354, 1368), le différend entre les deux comtés ne fut jamais complètement entériné et les débats continuèrent pendant tout le XVe siècle.

C'est seulement en 1515 pour faire face aux problèmes que Charles Quint place la juridiction sous séquestre. Les Débats prirent définitivement fin en 1737.

LESSINES, au 21ème siècle

L'entité lessinoise se trouve dans le Hainaut, qui lui-même fait partie de la Commnauté Française de Belgique, de la Région Wallonne et donc de la Belgique.
Au point de vue administratif, Lessines fait à elle seule partie du canton de Lessines (logique non ?) qui dépend du District de Soignies qui à son tour fait partie de l'Arrondissement Administratif de Soignies (encore logique...) et de la Province du Hainaut.
Mais grosse différence au point de vue judiciaire comme vous pouvez le constater :
Arrondissement Judiciare : Tournai
Justice de Paix : Ath-Lessines
Tribunal de Police : Tournai
Tribunal de Première Instance : Tournai
Tribunal du Travail : Tournai
Tribunal de Commerce : Tournai
Cour d'Appel : Mons
Cour du Travail : Mons

L'entité lessinoise s'étend sur une superficie total de 72,29 km².

Au 1er janvier 2007, l'entité lessinoise comptait 18.025 habitants, dont 8.700 hommes et 9.325 femmes.



par Marc Delaunoy.

 Page d'accueil